Sélectionner une page

Pinocchio le Kikirga

Création Noël au Théâtre 2019

Co-production du Théâtre Soleil de Ouagadougou (Burkina Faso)
et du Théâtre des 4 Mains

 

 

Théâtre pour tous à partir de 6 ans.

Pinocchio le Kikirga est né de la rencontre entre le Théâtre des 4 Mains et le Théâtre Soleil de Ouagadougou, une compagnie qui travaille petit à petit à l’émergence du théâtre jeune public en Afrique de l’Ouest, pour une version à l’africaine de Pinocchio, créée à Ouagadougou et finalisée à Beauvechain.

C’est un spectacle joyeux, musical, dansant et coloré, qui se permet de jongler avec les cartes de ce conte que tout le monde connaît ou croit connaître, qui raconte l’histoire de cet enfant marionnette imparfait, plein de faiblesses mais terriblement attachant, qui se fait manipuler par tous ceux qu’il rencontre

Conté par la  griotte « Koné », accompagné musicalement par deux musiciens-chanteurs burkinabés, joué par des comédiens africains et belges et des marionnettes de toutes tailles, il nous emporte en Afrique de l’Ouest avec un regard critique sur le monde actuel et la façon dont il se partage entre les peuples.

De grandes figures de l’imaginaire de l’Afrique de l’ouest y sont intégrées, telles que Mamiwata, Siapopo et Guiro, Bala le Mignon, et d’autres personnages plus réels tels qu’un passeur lybien, tissant de nombreux liens avec le fonctionnement de la société africaine d’aujourd’hui.

Presse “PINOCCHIO LE KIKIRGA”

 

Fatima Ouassak, Facebook, 28.12.19 – Festival Noël.le au Théâtre – Le Zeppelin

Mais quelle magnifique surprise que ce spectacle que j’ai vu ce matin! C’est bien plus que l’adaptation «colorée» de Pinocchio. Le Burkina-Faso, le colonialisme, le pillage des œuvres d’art, l’émigration, les passeurs, le genocide en Méditerranée, l’exploitation du travail des jeunes migrants en Europe, et à la fin, la magistrale récupération par le héros Kikirga des biens pillés, qui les ramène au Burkina Faso 🥰💪✌️

Tout y est suggéré, symbolique mais très compréhensible et adapté pour des enfants (j’y étais avec mes enfants, nièces et neveux de 3 à 8 ans).

Et c’est drôle et beau tout le temps. Les enfants rient, et sont émerveillés du début à la fin.

Et surtout c’est d’une qualité artistique incroyable, dans le moindre détail, la musique, le jeu d’acteurs, les marionnettes, la grande créativité dans la mise en scène.

C’est l’une des rares fois où je ne suis pas obligée de « repasser » derrière le spectacle pour expliquer à ma fille que non, elle a le droit de se promener dans les bois, aucun grand méchant loup ne viendra l’enlever, et que non, le père de la princesse n’a pas le droit de la donner en mariage au prince sans son consentement.

Au contraire, en rentrant à la maison, j’ai pu « prolonger » le spectacle, en expliquant aux enfants pourquoi le petit garçon à son arrivée en Europe a été capturé et avait tout à coup une tête de chien (moment très difficile dans le spectacle mais tellement bien proposé).

Bravo aux deux compagnies qui ont travaillé ensemble sur ce spectacle, la compagnie du Burkina Faso, le théâtre Soleil, et la compagnie de Belgique, le Théâtre des 4 mains.

C’est la première fois que le spectacle dans cette version est joué en France. Espérons qu’il soit à nouveau programmé, c’est tellement rare de voir un tel niveau… En tout cas tout le monde dans la salle a applaudi à tout rompre, surtout les enfants 🙂

Bravo aussi aux organisateurs du Festival «Noël-le au théâtre», la programmation est très belle depuis le début («Mange tes ronces»♥️), elle nous fait découvrir, bon gré mal gré, les coins de campagne perdus du Nord 😅, et les places ne sont qu’à 3 euros!!

Le spectacle vivant c’est important pour les enfants (emmenez-les dès qu’ils ont 6 mois!). Quand en plus c’est de cette qualité, courrez! Heureuse aujourd’hui de voir que les choses avancent du côté de la culture pour les enfants… ✊


VERS L’AVENIR
Pinocchio à la sauce afro et « 4 Mains »

Le Théâtre des 4 Mains et le Théâtre Soleil (Burkina) fêtent la fin de l’année avec une création, « Pinocchio le Kikirga ».

Attention, plaisir en vue pour la fin de l’année au Théâtre des 4 Mains. Les spécialistes brabançons de la marionnette se sont alliés au Théâtre Soleil de Ouagadougou pour ce Pinocchio le Kikirga qui fera rêver les enfants. Sur scène, la célèbre marionnette imaginée par l’Italien Carlo Collodi (1826-1890). « On l’a rebaptisée Pinocchio le Kikirga, qui veut dire génie, car cette version est née d’un travail commun avec le Théâtre Soleil, explique Marie-Odile Dupuis, du Théâtre des 4 Mains. Thierry Oueda a travaillé l’adaptation et la mise en scène au Burkina. C’est cette version que nous reprenons et mettons à notre sauce pour coller aux exigences de notre théâtre. »
L’Europe n’est pas un eldorado
Accompagné par deux musiciens chanteurs bukinabè et joué par des comédiens africains et belges et des marionnettes de toutes tailles, ce conte nous emporte en Afrique de l’Ouest et porte un regard critique sur le monde actuel. Artistes et éducateurs portent le même message de mise en garde aux jeunes Burkinabè qui rêveraient de vivre en Europe… « Le pays des jouets (NDLR : où se rend Pinocchio dans le conte de Collodi) correspond à la vision idyllique que les Africains ont de l’Europe, cet eldorado qu’ils rêvent de rejoindre et sur lequel ils se cassent les dents, poursuit Marie-Odile Dupuis. Le conte leur dit : il ne faut pas lâcher son pays. C’est ici qu’il faut construire l’avenir. On a aussi transposé le voyage dans le ventre de la baleine en un voyage de migrants sur un navire de fortune conduit par un passeur lybien. Nous avons été attentifs à ne pas être trop concrets, car il s’agit de rester dans un conte. »
Conseillé aux enfants à partir de 6 ans.

Ariane Bilteryst, 07.12.2019


LE BRUIT DE BRUXELLES (extraits)
Pinocchio l’Africain : magique !

L’art de raconter une certaine réalité à travers un conte, tout en gardant la magie de l’imaginaire. Un Pinocchio revisité avec brio, entre l’Afrique et l’Europe. (…)
Le public va suivre les aventures de l’attachant petit bonhomme de bois à travers les comédiens africains et belges, tout en chanson, à travers les marionnettes de toutes tailles. Les deux excellents musiciens-chanteurs vont rivaliser d’ingéniosité, d’inventivité. (…)
Il faut saluer dans le jeu la justesse des dialogues, des chants en moré et diula, langues burkinabè. (…)
Des comédiens et musiciens-chanteurs excellents. Une musique envoûtante et entraînante. On peut dire que le résultat est surprenant, intéressant, avec une explosion de couleurs, de joie et de beauté toute en musique, en danse : un beau message, un regard critique sur le monde actuel et la façon dont il se partage entre les peuples.
Pinocchio le Kikirga, une très belle découverte, pas seulement pour les enfants captivés par les personnages, mais pour tout public confondu. Vivement un autre conte du genre !

Julia Garlito Y Romo, 19.12.2019


Distribution

Adaptation : Thierry Oueda (BF) – Mise en scène : Thierry Oueda (BF) et Marie-Odile Dupuis (B) – Avec les comédiens : Adissa Ilboudo (BF), Evariste Ouili (BF), Jérôme Poncin (B), Violette de Leu (B) et les musiciens : Sami Kimpe (BF) et Yacouba Drabo (BF) – Scénographie : Aurélie Deloche (B) assistée de Farouk Abdoulaye (Bénin), Berthé Idrissa (BF), Céline Kaboré (BF), Noufou Guiro (BF), Margaux Vandervelden (B), Marine Rillard (B) – Régie lumière : François De Myttenaere – Photos : Ger Spendel

Avec l’aide de Wallonie-Bruxelles International, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Province du Brabant Wallon et la Commune de Beauvechain

 

Peinture de Mathurin Méhaut
DIFFUSION BELGIQUE
Vanessa Dequeker
vanessa4mains@gmail.com
Tel. +32 (0)10 86 07 31
DIFFUSION ÉTRANGER
Anaïs Pétry
anais4mains@gmail.com
Tel. +32 (0)474 83 61 23