Sélectionner une page

Programmation scolaire 2017-2018

REPRESENTATIONS SCOLAIRES saison 2017-2018
au Théâtre des 4 Mains
La guerre des buissons
Théâtre des 4 mains

– Mercredi 22 novembre 2017 à 10h
– Jeudi 23 novembre à 10h et 13h45
– Vendredi 24 novembre à 10h

Pour les 2e, 3e, 4e, 5e et 6e primaires
La guerre des buissons, c’est le récit de l’exil de Toda, une petite fille d’ici ou de là-bas, peu importe. Dans son pays, les uns se battent contre les autres et il faut fuir. Toda ne comprend pas bien le conflit, elle le subit et essaie tant bien que mal de se l’expliquer avec sa logique : qui sont les uns et qui sont les autres ? Et si tous les soldats ont le même manuel de camouflage, à quoi cela sert-il de se camoufler ? À quoi reconnaît-on une frontière ? Et si je ne connais pas mes tables de multiplication, quelle famille voudra de moi ?
L’histoire raconte avec poésie la traversée de la petite Toda, son déracinement, pour atteindre « là-bas », là où elle sera en sécurité.
Marionnettes de toutes tailles, castelets mouvants, silhouettes, dessins colorés donnent vie au voyage de Toda.
Une « Guerre des buissons » menée tambour battant. Le Théâtre des 4 Mains signe une des plus belles créations à Huy. Le conflit raconté à hauteur d’enfant.
Le théâtre pour l’enfance et la jeunesse reste un enjeu de société. Plus nécessaire que jamais. Comme semble le rappeler la thématique dominante cette année : la guerre.
Celle des buissons, par exemple. Maîtrisée de bout en bout, par le Théâtre des 4 Mains, cette histoire captivera les jeunes spectateurs. Fascinés par un décor multiple, à plusieurs niveaux et tout en camouflage, ils vibreront avec les marionnettes de tailles différentes et traverseront en tremblant la frontière aux côtés de la petite Toda, aussi vivante qu’attachante.
Laurence Bertels, 25.08.2017
Nous avons choisi d’évoquer avec notre nouvelle création l’actualité cuisante de la question des migrants. A travers l’histoire de l’exode de la petite Toda , nous espérons sensibiliser chaque enfant à cette réalité et l’amener à regarder autrement l’enfant réfugié qu’il rencontrera. Le spectacle pourra être le point de départ de beaux prolongements.
Création d’un univers
Compagnie des Mutants

– Lundi 29 janvier 2018 à 10h30
– Mardi 30 janvier à 10h et 13h45
– Mercredi 21 janvier à 10h

Pour les accueils, 1e, 2e et 3e maternelles
La lune se couche. Le soleil se lève au son du jazz et du swing. Un homme et une femme apparaissent. Ensemble ils vont danser et jouer avec des objets du quotidien : une fleur, un œuf, un poisson … Par magie, ils vont transformer ces objets en œuvres d’art. Quand la lune amorcera son déclin, ils auront créé leur univers, leur petit musée d’art moderne…
Une création collective et une chorégraphie de Dirk Opstaele qui démarre en joie, jazz, et des pas de Lindy Hop (…) Puis elle, pétillante Fanny Hanciaux, compte jusqu’à douze, lentement, pour que lui, Marc Weiss, ait le temps de se changer. Peu à peu apparaissent la pomme de Magritte, les tournesols de Van Gogh, les oeufs de Dali…
Un véritable cabinet d’objets qui ensuite trouvent place dans leur tableau, un quizz pictural pour adultes, une initiation à l’art moderne pour les tout-petits et surtout une invitation à aimer le beau dès le plus jeune âge. De tous temps, l’homme a voulu sacraliser le quotidien. Tout comme les Mutants avec leur « création du monde » novatrice.
Laurence Bertels, La Libre Belgique.
Un spectacle visuel plein de peps et de surprises, deux comédiens danseurs incroyables, une chouette rencontre avec la danse, le mime et l’art contemporain, complètement accessible dès 2,5 ans !
www.mutants.be
Alibi
Par le Théâtre de l’E.V.N.I

– Vendredi 9 février 2018 à 10h

Pour les 4e, 5e et 6e primaires
Rencontre avec la danse contemporaine
Un homme et une femme racontent une histoire sans paroles, entre mime et danse. Ils jouent à ne pas être là. Elle, c’est son clone, son ombre. A deux, ils forment un duo étrange, muet. Les corps se touchent, se mélangent, échangent presque leurs membres. L’un à l’air de devenir l’autre. Fujio Ishimaru, fondateur de la compagnie, est mime à l’origine. Il porte une attention particulière au mouvement : « Il y a des choses que l’on peut dire avec des mots et des choses que l’on peut dire avec le corps ».
« Il fait chaud. (Déboutonne son veston) Voilà, comme ça c’est mieux. Ahhh… (Pose la mallette) Quelle heure est-il ? Depuis combien de temps je suis là ? J’ai faim, je voudrais acheter quelque chose à manger. (Regards droite/gauche) Non, c’est pas grave, je vais rester là, je suis bien. (S’assied) Je n’ai pas faim. Il fait si calme. (Se couche) Je suis un oiseau. »
Prix de la ville de Huy et Coup de coeur de la presse aux Rencontres de Huy 2015
Nominé aux Prix de la Critique 2016
Un homme d’affaires, costard ajusté et regard pressé, va se faire rattraper par son ombre, qui l’invite à respirer, s’aérer, rêver. Sa malette se mue en volière, avec des mains en guise d’oiseaux. Un ballet d’escarpins rouges viendra chatouiller ses chaussures noires. Des origamis convoquent l’océan et des tableaux à la Magritte finissent de nous embarquer dans un périple poétique, minimaliste et espiègle. Un petit bijou du Théâtre de l’E.V.N.I.
Catherine Makereel, Le Soir
Pour une fois nous avions envie de faire découvrir un spectacle de danse. Depuis quelques, temps les spectacles de danse à destination du jeune public sont en plein essor. Nous invitons les enfants à plonger dans cet univers tout autre, avec à l’esprit une envie de découverte.
Ici, ce sont les mouvements, la musique, les jeux du corps et des regards qui vont leur faire vivre et ressentir tout ce qui se joue entre les 2 personnages. Une belle façon pour les plus grands de découvrir la danse contemporaine.
www.evni.be
Petit mouchoir
Par L’Anneau Théâtre

– Lundi 23 avril 2018 à 13 h 45
– Mardi 24 avril 2018 à 10 h et 13 h 45
– Mercredi 25 avril à 10 h

Pour les 2e et 3e maternelles ,1e et 2e primaires
Un jour, allez savoir pourquoi, allez savoir comment, Petit mouchoir n’est plus dans sa poche, mais se retrouve là sur le trottoir … Le vent l’emporte et le voilà complètement perdu dans un jardin inconnu ! Lors de son périple, il croise une faune étrange… De drôles d’individus qui ont tous perdu quelque chose. Mais comment les aider quand on n’est « qu’un petit mouchi mouchoir plié qui n’a jamais mouché plus loin que le bout de son nez » ?
Un petit mouchoir s’échappe de la poche dans laquelle il se trouvait. Le voilà dès lors emporté dans un voyage initiatique ponctué de rencontres qui lui apprennent à grandir, à devenir autonome. (…) Deux comédiens animeront les objets, les animaux… personnages de l’histoire. Cela réclame des deux manipulateurs conteurs une grande souplesse, un engagement physique plutôt sportif. Michel Voiturier, Rue du Théâtre
C’est le résultat d’un travail d’orfèvre, tout en nuance, du « sur mesure » pour les petits à partir de 4 ans. Partant d’un très beau texte (ce qui est rare pour les petits), le spectacle, porté par deux comédiens généreux, emporte le jeune spectateur dans un conte psychologique et poétique très juste.
www.anneautheatre.be