Sélectionner une page

PUEBLO

de Ascanio Celestini
Avec David Murgia

C’est l’histoire d’une clocharde qui ne fait pas la manche et d’un gitan de huit ans qui fume, l’histoire d’une tenancière de bar qui gagne sa vie avec les machines à sous, d’un manutentionnaire africain et d’une poignée d’autres personnes dont on ne connaît pas le nom. C’est l’histoire des cent mille africains morts au fond de la mer. Ceci est l’histoire d’une jeune dame caissière au supermarché et de toutes les personnes qu’elle rencontre. Ceci est l’histoire d’un jour de pluie.

Ascanio Celestini, de l’humilité des humbles : « Ce qui m’intéresse dans ces personnages, c’est leur humanité. Je veux raconter comment ils sont avant que la violence ne les transforme en centre d’intérêt pour la presse, mais je veux aussi raconter le monde magique qu’il y a dans leur tête. Le monde qui les rend beaux et qui, lui seul, peut les aider à ne pas les faire disparaître. Les paysans lucaniens ou frioulans, les bergers sardes ou des Abruzzes, les ouvriers agricoles des Pouilles ou siciliens et tous les autres pauvres du passé qui quittaient terres et familles, abandonnaient un horizon culturel entier pour chercher à s’intégrer dans le monde éphémère du triangle industriel. Ils entraient dans l’Histoire comme des vaincus, mais recevaient en échange un frigo, un chauffage central et l’italien simplifié appris à la télévision. Aujourd’hui, les nouveaux pauvres n’auront même pas cela en échange de leur défaite. Alors, cela vaut la peine que l’on sauvegarde au moins la culture qu’ils ont dans le cœur et la magie qu’ils cachent dans leur tête. »

David Murgia nous parle des gens, avec toute la délicatesse et l’humanité contenue dans les textes d’Ascanio Celestini. Découvrir à ses côtés le vrai courage, celui de tous les jours, jour après jour…


La presse

Un nouveau chapitre à cette puissante fable politique à la mémoire des “invisibles” de notre société. Revoici le musicien aux lunettes noires ; de l’accordéon au clavier, il tissera la toile de fond sonore du voyage. Revoici David Murgia ; il ouvre le rideau qui entoure sa chambre. Sur une table, un poste de télévision. Mais la vraie vie, ce n’est pas le petit écran qui nous la montre. C’est à travers sa fenêtre qu’on la découvre. Non pas en voyeur, mais en poète, nous dit l’écrivain. L’un regarde pour savoir, l’autre imagine.(…) Pas de misérabilisme ici, mais plutôt une sorte de réalisme magique ancré dans la poésie et l’imagination.

Dominique Mussche, 24.09.2020


Info & réservation
Lieu de la représentation : Théâtre des 4 Mains, 103 rue Longue, 1320 Beauvechain (La Bruyère)
Prix des places : Adultes 13€ (16€ le jour même) – Etudiants, seniors, demandeurs d’emploi 11€ (16€) – Art.27 1,25 €
Réservation au Centre culturel de Beauvechain : en ligne www.lecentreculturel.be (ou 010/86.64.04 – reservations@lecentreculturel.be)

Du samedi, 23 avril 2022
Au samedi, 23 avril 2022
Public Théâtre pour adultes
Heure 20:30
Distribution

Distribution

Texte et mise en scène : Ascanio Celestini
Interprétation : David Murgia
Musique : Philippe Orivel
Traduction et adaptation : Patrick Bebi & David Murgia
Régie : Philippe Kariger
Création musicale : Gianluca Casadei

Coproduction Théâtre National Wallonie Bruxelles, Mars – Mons-Arts de la Scène, Festival de Liège, Théâtre de Namur, Théâtre Jean Vilar de Vitry sur Seine, Centre de Production des Paroles Contemporaines/Festival Mythos, Théâtre Joliette, l’Ancre Théâtre Royal, Théâtre des Célestins
Avec le soutien de ©Céline Chariot Wirikuta ASBL