Sélectionner une page

LA FEMME A BARBE

Théâtre des Chardons

Douce et autoritaire, sensible et colérique, Frida est une femme à barbe.
Elle n’en peut plus d’être une bête de foire, elle n’a plus qu’une idée en tête : marquer les esprits non par son apparence, mais pour ce qu’elle est vraiment : une grande actrice !
Pour briller, elle fait part de ses aspirations à Adam, clown candide et naïf, qui va faire avec elle l’apprentissage du théâtre, à travers quelques grandes scènes du répertoire : Roméo et Juliette dans la scène du balcon, Cyrano de Bergerac, Phèdre.
Pour elle, c’est le verbe qui donne accès à la beauté de la pensée, à la pureté de l’émotion ; Adam quant à lui incarne le mime, les acrobaties, le jeu physique… la tâche sera périlleuse.
Grâce à leur passion commune, passant de l’enthousiasme à l’exaspération, du désespoir à l’enthousiasme, ils découvrent qu’il existe une autre manière de laisser une trace.

Alliant théâtre et art clownesque, ce duo de clowns virtuoses s’approprie des thèmes classiques pour les traiter de façon drôle et surprenante !


La presse
Tout en nez rouge et visage enfariné, le duo joue de mimiques à la Louis de Funès et de gags à la Marx Brothers pour une tonique leçon de théâtre. Ancienne bête de foire, la femme à barbe aspire à devenir une grande actrice même si son empoté de partenaire n’a pas tout à fait la prestance de Jean Marais. Hilarant Théâtre des Chardons ! – Le Soir, Catherine Makereel


Info & réservation
Lieu de la représentation : Théâtre des 4 Mains, 103 rue Longue, 1320 Beauvechain (La Bruyère)
Prix des places : Adultes 13€ (16€ le jour même) – Enfants – 14 ans : 9€ (12€ le jour même) – Etudiants, seniors, demandeurs d’emploi 11€ – Art.27 1,25 €
Réservations au Centre culturel de Beauvechain : en ligne www.lecentreculturel.be (ou 010/86.64.04 – reservations@lecentreculturel.be)

Du samedi, 25 avril 2020
Au samedi, 25 avril 2020
Public Théâtre adultes (accessible à partir de 10 ans)
Heure 20:30
Distribution

Distribution
Mise en scène : Juan Martinez
Avec Delphine Veggiotti et Nicolas Laine
Scénographie : Cécile Balate
Régie : Nathan Damna