Contactez-nous +32 (0)10 86 07 31

Celui qui se moque du crocodile n'a pas traversé la rivière

Celui-qui-se-moque-du-crocodile-n-a-pas-traverse-la-riviere-4-Mains-001

  • Samedi 15 mars à 20h30
  • Pour adultes
  • Lieu de représentation : Espace culturel, place de Trémentines à 1390 Néthen
CELUI QUI SE MOQUE DU CROCODILE N’A PAS TRAVERSE LA RIVIERE de et par Guy Theunissen et François Ebouélé
Mise en scène : Brigitte Bailleux
C’est l’histoire d’une rencontre entre deux magnifiques comédiens, Guy Theunissen, blanc né en Belgique, et François Ebouélé, noir né au Cameroun. Entre eux, l’Histoire, comme une large rivière infestée de malentendus et de préjugés. Mais aussi une volonté commune de bâtir un pont, de trouver par delà leurs différences, une vérité qui les rassemble.
Passant de leur histoire singulière à la mémoire collective, au travers d’anecdotes et de sujets aussi variés que le rapport au père ou la chute du mur de Berlin (qui aurait cru que celle-ci eût pu ruiner un producteur de café africain), le noir et le blanc se cognent, s’empoignent et s’étreignent jusqu’à construire une solide amitié.
Spectacle-débat, conférence théâtrale, dans laquelle on croise Mitterand et la coupe du monde de Mexico, Martin Luther King et une visite du Louvre, Celui qui se moque du crocodile revisite l’Histoire à la lumière de deux perceptions subjectives et, à travers elles, nous interroge sur les relations complexes entre l’Europe et l’Afrique, sans poncifs et sans langue de bois.
Instructif, ludique et interpellant, un spectacle tout en nuances où rien n’est tout à fait blanc ni tout à fait noir.
Presse :
Imagé et naïf en écho au proverbe qui l’intitule, Celui qui se moque du crocodile est aussi prodigue d’une belle complexité, se plongeant résolument dans les remous qui nous forgent. Et passant avec énergie, et souvent sans transition, du registre privé aux souvenirs collectifs, les reliant, observant leurs rapports et leurs différences. Avouons avoir redouté, un peu, le déballage de bonnes intentions. Et reconnaissons avoir goûté, beaucoup, à la finesse et la richesse des situations, à la puissance des évocations, à la pertinence des émotions.
Marie Baudet, La Libre Belgique

Distribution :
Direction artistique Guy Theunissen
Première version du spectacle réalisée à Ouagadougou sous le regard de Yaya Mbile Bitang
Lumière Laurent Kaye
Scénographie et costumes Raphaelle Debattice
Création sonore Julien Truddaïu
Lieu de la représentation :
REMARQUE IMPORTANTE quant au lieu des représentations
La salle du Théâtre des 4 Mains est indisponible pour plusieurs mois en raison d’un dommage important à la toiture. D’ici à la fin des travaux, les spectacles se donneront majoritairement à l’Espace culturel à Néthen, place de Trémentines et certains au Beau Vignet, place Saint-Martin à Tourinnes-la-Grosse.
Merci de votre compréhension.

 

Propulsed by Wordpress & Be Quiet.