Contactez-nous +32 (0)10 86 07 31

Bin'Bin' - 2003
Bin’ Bin’
by admin   |  in 1998-2004, Bin'Bin'   |   September 6th, 2012
Bin’ Bin’ – Création 2003
Un spectacle sans parole, de marionnettes et d’objets, pour les tout petits.
Bin’Bin’ est un petit bonhomme optimiste et résolument curieux. Entourés de petits elfes, adultes bienveillants, Bin’Bin’ avance à deux pieds dans cette vie pleine d’embûches, mais c’est un grand héros.
Un spectacle de marionnettes et d’objets pour les tout petits, aux tailles et aux techniques variées, sans parole, soutenu par un univers musical de percussions, de mélodies simples et de bruitages farfelus. La manipulation se fait à vue, dans un espace dépouillé.

« Mention « Bonheur » aux Rencontres-Sélection à Huy »

Equipe de création
Concept: Patrick Maillard
Mise en scène: Marie-Odile Dupuis
Musique – décor sonore: Bo Spaenc
Comédiennes: Maud Lefèbvre et Laetitia Salsano
Scénographie, marionnettes et accessoires: Patrick Maillard – aide à la construction: François Geeraert, François de Myttenaere, Alfonso Carletta
Régie: François De Myttenaere et Alfonso Carletta
Costumes: Raphaëlle Debattice
Photos: Benjamin Struelens
Merci à Benoit de Leu de Cecil, JC Lefèvre et Annick Walachniewicz
La Presse
Y’A DE LA JOIE CHEZ BIN’BIN’
Le théâtre des 4 mains propose avec  » Bin’Bin’  » un univers ludique grâce à l’attachant Bin’Bin’, bonhomme optimiste interprété par une femme marionnette. A la bouille masquée irrésistible, aux pieds et aux mains démesurément grands, le héros fatigué sort difficilement de la couette. Accompagné par de minuscules elfes, incarnant sa conscience ou ses parents, l’enfant se heurte , de grand matin, aux difficultés du quotidien : s’habiller, manger, faire pipi debout quand le wc est trop grand. Chocs visuels amusants, rythme soutenu par un fond musical de percussions, de bruitages et de mélodies simples,  » Bin’Bin  » travaille sur l’image, façon BD et emportera les petits dans le rire et la bonne humeur.
LA LIBRE Belgique, LE 26/08/2003 – Laurence Bertels
Bin’Bin’ ? Bien, Bien !
…Porté par une musique – langage universel – rythmée et entraînante, le rêve s’installe dans ce quotidien, avec poésie. Le voilà qui transforme une cuvette en océan, avec de gros rires pour un repas devenu un remake de la fameuse soupe aux choux. Les marionnettes se mêlent au jeu des deux comédiennes, Maud Lefèbvre et Laetitia Salsano. Ajoutons de superbes accessoires ( chaise, table, casserole, réveil-matin), confectionnés à la taille à laquelle les petits les voient. Et une technique sans faille maîtrisée par François De Myttenaere et Alfonso Carletta.
VERS L’AVENIR, LE 22/08/2003 – André Gyre
Les frasques de Bin’Bin’, héros des tout petits
… Subtil mélange entre Titeuf et Boule (sans son Bill), on croirait Bin’Bin’ tout droit sorti d’une bande dessinée. Une aventure aux cases animées par les frasques d’un nouveau Mister  » Bin  » devant faire face aux épreuves rencontrées du réveil au départ pour l’école…Malgré quelques larmes de surprise en début de séance, l’assistance captivée par l’interprétation sans fausse note de Laetitia Salsano et Maud Lefèbvre a rapidement pris part à cette création du théâtre des 4 Mains…
LE JOUR/LE COURRIER, le 12/08/2003 – Catherine Dahmen (FESTIVAL DE SPA)

 

Il s’en passe des choses dans le quotidien d’un petit bonhomme ! De la curieuse découverte du chou de Bruxelles à la sémillante rencontre d’un joli elfe, de la quête insolite de sa deuxième basket au ronronnement d’une chenille dans une appétissante boîte à biscuits… Dès lors, les frasques de Bin’Bin’ ont de quoi réjouir les tout petits : sa bonne bouille à la Bla Bla ( en plus craquant !), ses accessoires épiques et ses actions comiques devraient susciter les repères et le rire. Sans prétention, cependant visuellement très joyeux et alerte dans le jeu, le spectacle parcourt la découverte du monde avec fantaisie. Il est signé Patrick Maillard et Marie-Odile Dupuis pour la mise en scène, Laetitia Salsano et Maud Lefèbvre pour l’interprétation. Plein de joie et de bonne humeur, Bin’Bin’, par le théâtre des 4 Mains dans une mise en scène dépouillée de Marie-Odile Dupuis, emporte les enfants dans son réveil matinal. Bourdonnante, une elfe semble déterminée à sortir Bin’bin’ de sa couette. émerge alors un personnage de mousse, petit bonhomme curieux et résolument optimiste qui se heurte aux joies et difficultés du quotidien : s’habiller, retrouver la chaussure égarée, grimper sur une chaise inaccessible; le tout, observé par les elfes, adultes bienveillants à la place des parents absents. Spectacle visuel, de marionnettes et d’objets, inspiré de la bande dessinée grâce aux strips de Patrick Maillard, Bin’ Bin’, sur fond de percussions, bruitages et mélodies simples privilégie le rire et le plaisir.
LA LIBRE CULTURE, le 17/09/2003 – Laurence Bertels

 

Bin’Bin’ est un tout petit garçon comme les autres : il n’aime pas trop se lever, il renâcle au déjeuner, et la cuvette des WC est pour lui un Everest qu’il est fier de parvenir à escalader. Oui, Bin’Bin’ est un petit héros du quotidien… sauf qu’il mesure 1m60 et qu’il est fait de mousse ! Le théâtre des 4 Mains propose aux plus jeunes de découvrir un monde à leur échelle – pour les aventures – mais vu à la loupe – pour la forme. L’idée est chouette. Dommage qu’elle vire vers la fin à l’exploration onirique et perde de son concret.
LE SOIR, le 03/09/2003 – Laurent Ancion
 Quelques photos…
Propulsed by Wordpress & Be Quiet.