Contactez-nous +32 (0)10 86 07 31

LA GUERRE DES BUISSONS

Dimanche 04 février à 15h00

LA GUERRE DES BUISSONS
Nouvelle création du
Théâtre des 4 Mains

Théâtre jeune public
à partir de 7 ans
D’après le roman de Joke Van Leeuwen « Toen mijn vader een struik werd » (Quand mon père est devenu un buisson)
Comment tout ça a commencé, je n’en sais plus rien ! Je sais pas combien de temps j’ai marché et rampé… J’ai suivi l’étoile polaire. Elle ne bouge pas l’étoile polaire. Elle m’indiquait la bonne direction. Et puis, je suis arrivée ici … Ici, c’est ailleurs que chez moi, là où les autres ne sont pas encore arrivés.
La guerre des buissons, c’est le récit de l’exil de Toda, une petite fille de 7 ans, une petite fille d’ici ou de là-bas, peu importe. Dans son pays, les uns se battent contre les autres et il faut fuir. Toda ne comprend pas bien le conflit, elle le subit et essaie tant bien que mal de se l’expliquer avec sa logique : Qui sont les uns et qui sont les autres ? Et si tous les soldats ont le même manuel de camouflage, à quoi cela sert-il de se camoufler ? À quoi reconnaît-on une frontière ? Et si je ne connais pas mes tables de multiplication, quelle famille voudra de moi ?
L’histoire raconte avec poésie la traversée de la petite Toda, son déracinement, pour atteindre « là-bas », où elle sera en sécurité.
Marionnettes de toutes tailles, castelets mouvants, silhouettes, dessins colorés donnent vie au voyage de Toda.
La presse :
Et si l’orthographe n’était qu’un outil de discrimination sociale ? Deux profs partent en croisade contre un dogme qui a des effets bien plus politiques que syntaxiques sur notre société francophone. Sur un écran géant en guise de tableau noir, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron nous font réviser quelques règles linguistiques irrationnelles. Summum de l’aberration : on écrit « confiture de groseilles » au pluriel mais « gelée de groseille » au singulier, parce qu’on distingue les fruits dans un cas et pas dans l’autre. La présence du « s » dépend donc du temps de cuisson ! (…) Ces particularités ne plongent-elles pas les enfants dans une insécurité linguistique obstruant les idées, la poésie, la création ? (…)  Le spectacle pousse la porte d’un débat passionné.
LE SOIR, Catherine Makereel
Distribution :
Adaptation et mise en scène : Jérôme Poncin
Interprétation : Anaïs Pétry, Marie-Odile Dupuis, Simon Wauters
Scénographie et marionnettes : Aurélie Deloche
Costumes : Margaux Vandervelden
Construction décors et régie : François De Myttenaere
Musiques : Gloria Boateng
Création éclairages : Loïc Scuttenaire
Photos : Ger Spendel
Œil extérieur : Benoit de Leu de Cecil
Lieu de la représentation : Théâtre des 4 Mains, 103 rue Longue, 1320 Beauvechain (La Bruyère)
Prix des places : Adultes : 11€ – Moins de 14 ans : 8€ – Article 27 : 1,25 €
Réservations au Centre culturel de la vallée de la Néthen : 010/86.64 04 – reservations@ccvn.be
Propulsed by Wordpress & Be Quiet.