Contactez-nous +32 (0)10 86 07 31

Les Gogmagog - 2006
Les Gogmagog
by admin   |  in 2006-2009, Gogmagog   |   September 8th, 2012
Les Gogmagog – Création 2006
Création aux Rencontres de Huy 2006
Je m’’appelle Ben. Je vis dans une famille de 5 personnes, mon père Armand , ma mère Isabelle, mon frère Charles et ma soeur Delphine. C’’est moi le plus jeune de la famille.
On dit que notre arrière arrière arrière arrière et encore arrière-grand-père était le dernier géant Gogmagog, et Gogmagog, c’est notre nom de famille …
Équipe de création
Auteur: Benoit de LEU de CECIL.
Mise en scène: Marie-Odile DUPUIS.
Scénographie, costumes et création des images: Jean-Claude DE BEMELS.
Réalisation des décors et costumes : Catherine VERSE, Saïd ABITAR, François DE MYTTENAERE, Alfonso CARLETTA et toute l’équipe des 4 Mains.
Musiques originales: Jean KITO.
Régie: Fr. DE MYTTENAERE et A. CARLETTA.
Comédiens: Benoît de LEU de CECIL, Maud LEFEBVRE, Leila PUTCUYPS, Laetitia SALSANO, Marc WEISS.
La presse
Des géants, des dragons, des gitans,…
La libre Belgique, 21/08/2006.
Laurence Bertels
Oui, chaque enfant est unique et trouve différemment sa place au sein de la fratrie. L’un domine, l’autre est jaloux, le dernier trinque. Puis chacun devient parent à son tour, oubliant son passé et les souffrances de sa descendance, laquelle croit-il, est élevée dans l’égalité. Dans la famille des Gogmagog, dont l’arrière grand-père était un géant, Ben se sent trop petit. Et mal aimé.
Accaparant sans cesse sa mère, il croit ne pas répondre aux attentes de son père. Bourru et fantasque, dans l’action plus que dans la réflexion, celui-ci semble immense aux yeux de Ben. Alors le cadet se console auprès de son doudou dragon. Il se confie à lui, écoute ses conseils, lui donne un pouvoir grandissant. Dans la nuit, le dragon confirme les angoisses de Ben, lui assure que sa famille ne l’aime pas et le pousse à la révolte. Jusqu’à la déraison.
Spécialisé en marionnettes, le théâtre des 4 mains a, pour une fois, replié son castelet et lâché ses comédiens sur scène. Dommage pour le genre mais salutaire pour l’équipe qui a suivi son envie, avec succès. Peu avare en effets spéciaux, elle donne au dragon tout loisir de grandir, de surprendre, d’effrayer voire de traverser la scène enfourché par son fidèle compagnon. Jubilatoire.
Comme la moto pétaradante du père peu ordinaire qui sillonnera le plateau dans un épais nuage de fumée. Le tout ponctué d’images vidéo offrant une forme artistique fouillée. Ici, on ne dit pas aux enfants de rêver, on les emporte dans l’imaginaire et l’on reste proche de leur ressenti grâce à une fine observation des détails de la vie quotidienne. C’est savoureux, malgré de rares longueurs.
Petit géant deviendra grand
« Les Gogmagog » du théâtre des 4 mains, ou le passage de l’enfance à l’adolescence au sein d’une famille de géants.
Vers l’avenir, 24/08/2006.
André Gyre
D’emblée on peut dire que les Gogmagog font preuve de la même surprenante créativité que celle des autres spectacles nés au théâtre des 4 Mains, depuis la création de ce théâtre en 1982.
« Les Gogmagog » recèlent nombre de trouvailles novatrices à l’instar des succès précédents . Dès lors, on ne peut que souhaiter au nouveau spectacle de connaître quelques centaines de représentations comme les précédents.
Mais laissons le soin au personnage principal des « Gogmagog » d’introduire le spectacle :
« Je m’appelle Ben, je vis dans une famille de 5 personnes : mon père Armand, ma mère Isabelle, mon frère Charles et ma sœur delphine. C’est moi le plus jeune de la famille . On dit que notre arrière arrière arrière et encore arrière grand-père était le dernier géant Gogmagog, et Gogmagog, c’est notre nom de famille… »
Au fil des scènes, on s’identifie rapidement à Ben, à sa recherche d’affection auprès de sa mère, à ses craintes face à un frère et une sœur pas très gentils avec lui, à son désir de bien faire face à un père trop souvent absent et trop excessif, trop inaccessible, pour un petit garçon désireux de se faire valoir mais souvent trop timoré pour s’affirmer. Ben est fier d’appartenir à une famille de géants mais au fond de lui-même, il se demande s’il en est digne et s’il en sera capable…
Quelques photos…
Propulsed by Wordpress & Be Quiet.